End of Watch

Skyfall

Clochette et le secret des fées

Je pensais vraiment m'ennuyer en regardant ce Disney formaté exclusivement "petites filles". Au final il ne dure qu'un peu plus d'une heure, aussi c'est passé. C'est la première fois en tout cas que je vois un Disney sans vilain, aucun, rien, nada... juste un film rempli de bons sentiments.Côté technique, je pense qu'il était plutôt destiné à une sortie DVD, on est très loin d'un Pixar ou d'un Disney Chef d'oeuvre. Clochette et le secret des fées est donc un bon film pour les vacances scolaires quand il fait gris.

Lire la critique

Total recall

21 Jump Street

Cosmoposlis

Blanche neige

Titanic 3d

Target

Albert Nobbs

Anonymous

Un film de Roland Emmerich sans extra terrestre, sans catastrophe ou fin du monde, c est déjà un exploit :)) En même temps, je préfère quand Roland fait ce qu'il sait faire à savoir tout démolir !
Anonymous ne m'a que moyennement intéressé, j'ai même trouvé le temps un peu long. Au niveau historique, c'est très très léger.
Il ne reste que les effets visuels qui sortent du lot. Les décors numériques sont très bons ! La société d effets spéciaux a fait du très bon boulot !
Vivement le prochain opus d'Independence Day !

Lire la critique

Jack Reacher

Hors les murs

Looper

The hole

Premium Rush

On pouvait avoir peur d'un film qui tient sur une course poursuite où les bolides sont remplacés par des vélos. David Koepp et son monteur ont réussi un bijou de montage ! J'ai rarement vu un film aussi rythmé ! Le film nous tient en haleine pendant 1h30. Y a pas à dire, Joseph Gordon Levitt sait choisir ses films !

Lire la critique

Lorax

L'age de glace

Madagascar

Men In Black 3

Dark Shadows

Avengers

Weekend

Cloclo

John Carter

Chronicle

La Dame de fer

The lucky one

Frankenweenie

Paperboy

Zac Efron voulait surement gommer son empreinte Disney en tournant ce film. C'est réussi ! C'est assez sulfureux et malsain, pas non plus de quoi quitter la salle comme l'ont fait certains pendant la séance (quoi que j'ai faillit tourner de l'oeil pendant l'éventration du crocodile. Côté histoire, c'est assez banal, le scénario ne nous tient pas longtemps en haleine. L'interprétation de Kidman et sa relation avec Efron sauvent le film. Il faut toujours se méfier du buzz de Cannes.

Lire la critique

Magic Mike

Rebelle

Prometheus

Le prénom

Hunger Games

Projet X

Les indifèles

Dos au mur

Retreat