Angel-A

Le temps qui reste

J'attendais ce film avec une grande impatience depuis la sortie de sa bande annonce. Je n'ai pas été décu !! Le temps qui reste est un très bon film !! Si j'avais été seul dans la salle, j'aurais versé 10 litres de larmes !!! L'interprétation est TRES bonne ! Tous les acteurs sont très touchants. Jeanne Moreau est très touchante, Melvil Poupaud aussi ! Melvil a réellement transformé son corps vers la fin pour que sa maladie soit plus crédible. On s'attache peu à peu à ce personnage qui est quand même pas très gentil (il l'avoue d'ailleurs dans le film). Mes 3 passages préférés sont le moment où Romain dit au revoir à sa grand mère en la prenant en photo (rooohhh j'en ai encore les larmes aux yeux), la scène finale sur la plage (très émouvante, très digne et très joliement filmée) et la scène où Romain prend en photo sa soeur de loin dans le parc (il va pour la rejoindre et finalement s'en va). Ozon fait un cinéma tout en subtilité, il aurait très bien pu en rajouter (le thème s'y prettait bien) ce n'est pas du tout le cas. On ne ressort pas heureux du temps qui reste mais content d'avoir vu un très bon film. Côté technique, le temps qui reste est filmé et éclairé avec beaucoup de gout ! Le plan sur les fleurs fannées (le fond totalement flou) est exceptionnel. Le style est très épuré, il y a peu de plans, ils durent relativement longtemps. Il y a beaucoup de silences, la musique est très discrète. En passant : Il n'y a que Ozon pour filmer un back room et tout ce qu'il s'y passe sur de la musique classique... :)

Lire la critique

King Kong

Et si c'etait vrai

Il fallait s'y attendre, le film est bien en dessous du livre que j'avais adoré lorsqu'il est sorti. Pourquoi avoir modifié l'histoire ? Pourquoi avoir ajoute des effets humoristiques grotesques ?? Le livre de Marc Levy aurait pu être pris tel quel, tellement il avait voulu qu'il ressemble à un scénario, mais les Américains ne savent pas transposer tel quel, il faut qu'ils mettent leur patte et c'est bien dommage. La réalisation est digne d'un téléfilm, les décors sont sympathiques, ça rappelle des bons souvenirs de San Francisco. L'ambiance est trop convenue, c'est bien facile la lumière forte et les pièces enfumées (Certains directeurs photo comme Janusz Kaminski pour Spielberg le font très bien la... bof). Niveau musiques, il faut arrêter de penser qu'en mettant une super musique on va pouvoir faire une scene exceptionnelle, dans Billy Elliot ou dans American Beauty, c'est très réussi, la c'est complètement raté !!! Et puis la fin, dans le livre, elle m'avait tiré les larmes, là ils l'ont modifié et rallongé... pffff... du coup pas de larmes et un sentiment de déception en sortant de la salle.

Lire la critique