Plein sud

Là-haut

La haut est un très bon Pixar (et vu la qualité des Pixars, c'est dire le niveau de celui là).
C'est vraiment rare quand je verse une larme au cinéma, là ça a été le cas à 3 reprises. La scène d'intro est vraiment réussie surtout sur le plan psychologique. C'est rare dans un film d'animation "grand public" de voir une scène aussi dure que celle de l'hopital.
Comme d'hab c'est inventif et surprenant !
Les personnages sont attachants. Charles Aznavour est touchant dans son interprétation.
Le relief numérique est exceptionnel, il a vraiment été pensé et donc n'est pas qu'un prétexte, il sert vraiment l'histoire en la rendant plus proche de nous et donc d'autant plus émouvante.
Attrappez un ballon et foncez voir La haut !

Lire la critique

Public Enemies

Fighting

Unborn

L'Etrange histoire de Benjamin Button

J'avoue j'attendais David Fincher au tournant car c'est l'un de mes réalisateurs préférés et j'avais été assez déçu par Zodiac. Sans être un chef d'oeuvre, "l'étrange cas de Benjamin Button" est un très bon film. La réalisation de Fincher est plus classique que dans ses autres films, même si tous les plans regorgent de détails et de complexités. La photographie du film est absolument somptueuse et tranche sérieusement avec la fadeur des scènes de l'hôpital. Le passage final où la fille de Benjamin lit les cartes postales m'a forcément tiré un sceau de larmes (avis à tous les pères qui ont des filles). La prestations de tous les acteurs est grandiose. Des acteurs qui n'ont pas hésité à donner tout ce qu'ils avaient. Des acteurs qui n'ont pas hésité à s'enlaidir (le passage où Kate Blanchet se déshabille de dos est saisissant). Les effets spéciaux du film sont révolutionnaires. Certes lorsque Benjamin a 7 ans, son visage est un peu limite mais ensuite c'est sans faille. On croit tout à fait à tous les personnages. Ils servent réellement l'histoire. Les scènes de fin où Benjamin/Brad est rajeuni sont totalement bluffantes, ça a du être un sacré choc pour Brad Pitt de se voir aussi jeune ! Malgré toutes ces réussites, il y a tout de même quelques détails m'ont carrément mis en colère : - La ressemblance avec l'univers de Jean Pierre Jeunet (C'est vraiment dommage car c'est tellement flagrant). Benjamin Button est rempli de série de petites histoires secondaires soutenues par une voix off et des images vieillies. (La plus flagrante étant celle de l'accident avec le Taxi.) - La forme de narration choisie, j'aurais préféré qu'il n'y ait pas ces aller/retours entre présent et passé. - L'intégration de l'ouragan. Je n'en ai pas vu l'intérêt même si le film en a pâti pendant le tournage. En résumé, "l'étrange cas de Benjamin Button" est un très bon film que j'aurais aimé devoir aller voir plusieurs fois. J'attends tout de même le DVD du film avec impatience folle pour en découvrir tous ses secrets !

Lire la critique

Yes Man

Avatar

Harry Potter et le Prince de Sang-Mel&ea

Ce que j'adore avec cette saga (surtout depuis 3 opus) c'est sa perfection.
Je suis sorti du ciné avec le sourire en me disant ouaouh. Rien ne cloche, tout est à sa bonne place.
La scène de quidish par exemple, c'est le seul passage dans les précédent films où l'on pouvait se dire qu'ILM avait un peu de mal avec les effets spéciaux d'Harry. Dans ce nouveau numéro, c'est totalement maitrisé. Je suis rentré complètement dans cette scène. Elle est très réussie et puissante !
Bruno Delbonnel (le directeur photo d'Amélie Poulain et du long dimanche de fiancailles) tout en respectant l'univers du film a donné sa patte à la lumière.
C'est le seul HP que je n'avais pas lu, aussi la découverte de l'histoire était géniale !
La seule toute petite critique est que ça ne fait pas film à part entière comme les précédent. C'est un épisode annonçant les deux derniers épisodes. On ne peut pas le voir indépendamment.
C'est d'autant plus frustrant quand on sait qu'il faut attendre deux années pour découvrir la fin de la saga !

Lire la critique

Jusqu'en enfer

Ca faisait une éternité que je n avais pas vu un aussi bon film d épouvante !
Sam Raimi est clairement l un des maitres de l horreur !
Je m étais déjà délecté des courts métrages produits par Ghost House Pictures, ce film est juste énorme. Il détrone presque mon film de référence "l exorciste".
Il ne faut que 10 minutes à Sam Raimi pour nous mettre dans l ambiance, la tension ne retombe plus jamais jusqu à la fin du film !
Sans effets tonitruants mais en jouant sur des trouvailles de mise en scène et surtout une très bonne ambiance sonore, le film compte pas mal de scène mythiques comme le combat entre l employée de banque et la vieille dame dans le parking sans oublier la scène où la vieille dame suce un bonbon dans la banque.
Ultra flippant, totalement indispensable !

Lire la critique

Harvey Milk

J'avoue le film ne m'a pas plus touché que ça. Je m'attendais à quelque chose de la hauteur de Will Hunting ou de Elephant, on en est loin. L'interprétation par contre est magistrale ! Sean Penn mérite vraiment son oscar. Les autres acteurs également, en particulier James Franco... enfin sauf sa coiffure affreuse :)) La réalisation du film est très classique, de même que la narration (on a déjà vu plus d'une fois des images d'archives mélés à un récit souvenir, de même que les photos comparées des personnages en fin de film). Gus n'a pas pu s'enpêcher de mettre son plan mythique dans son film (quand le conseiller municipal va commettre son crime, la caméra le suit de dos dans un long travelling avant). C'est également la première fois que je aperçoit le réalisateur dans un de ses films (on le voit brandissant une pancarte lors d'un travelling latéral). Milk est donc un bon film qui tient surtout par son interprétation.

Lire la critique

LOL

Sept vies

La Proposition

Toy Boy

Et dire que David a réalisé mon film préféré d' il y a deux ans. Toy boy est loin, très loin de l'excellentissime "my name is Hallam Foe". Toy boy est un film prévisible qui aurait été sympa s'il avait viré vers le psychologique ne serait ce qu'à la moitié du film. On reste dans le superficiel, dans la gloire à Ashton kutsher ce qui ne réussi malheureusement pas à combler le film (pourtant j'aime beaucoup cet acteur depuis l'effet papillon). Alors en résume Ashton a un corps de rêve et heu... C'est tout. Ah si les bretelles avec botines et pantalon retroussé c'est vraiment très moche :))

Lire la critique

Coraline

Boy A

Boy A est le genre de film que j'adore et que j'aimerais réaliser ! C'est souvent le cas lorsque je vais voir un film anglais.
Le film est très touchant, on suit un jeune adulte qui a passé toute son adolescence en prison après avoir commis un meurtre.
Andrew Garfield est parfaitement juste et vraiment touchant. Il nous livre une interprétation à fleur de peau pleine de subtilité.
La réalisation est très habitée. La scène où Jack fait l'amour avec sa copine est assez dérangeante, j'ai carrément tourné la tête tant les changements de focale sont dur à suivre.

Lire la critique

Slumdog Millionaire

Ouahouh quel film !
J'avoue, j'étais dégoutté qu'il ait tout rafflé au nez de Benjamin Button. C'était avant de l'avoir vu !
Ce film mérite carrément la tétratonne de prix qu'il a remporté !
La scène d'introduction (la course poursuite dans le bidon ville) est énorme. Elle a un montage hyper rythmé, une prise de vue démente. C'est du grand Danny Boyle.
Le générique de fin très Bollywood est parfait et inatendu. Il y a peu de film qui me colle un sourire sourire béta en sortant de la salle, Slumdog en est.
Le scénario est très original. L'interprétation est très vraie (même les jeunes acteurs jouent très bien), on s'attache très facilement aux personnages. L'histoire est touchante (et sacrément dure parfois).

Lire la critique